Lexsider.com trouve pour vous l'Avocat qui a déjà remporté une affaire similaire à la vôtre ou qui a traité un dossier de conseil similaire au vôtre. Quoi de plus sécurisant pour votre affaire ?

Partagez cet article

Avocats / Avocats en Communication électronique / Internet | Informatique / Noms de domaine / Noms de domaine

Avocat en noms de domaine

Contactez gratuitement l’Avocat en Noms de domaine ayant remporté cette affaire (conseil ou contentieux), ses références professionnelles ont été vérifiées. L’enregistrement d’un nom de domaine ne peut constituer une antériorité opposable à une marque postérieure que s’il fait l’objet d’une exploitation effective.

AVOCAT EN NOMS DE DOMAINE : LA QUESTION DE L’ANTERIORITE

A propos du nom de domaine « epilface.com », les juges ont rappelé que l’enregistrement d’un nom de domaine ne peut constituer une antériorité opposable à une marque postérieure que s’il fait l’objet d’une exploitation effective. Il revient au déposant dudit nom de domaine  de justifier de son exploitation effective, soit l’exploitation du site correspondant au nom de domaine, avant la date du dépôt de la marque tierce. En l’espèce, le déposant ne justifiait pas d’une exploitation effective du nom de domaine, de sorte que son enregistrement ne pouvait constituer un droit opposable à la marque epilface déposée par un tiers.

NOM DE DOMAINE : AFFAIRE UFE

 

Dans une autre affaire, l’Union des français de l’étranger (UFE) a obtenu le transfert du nom de domaine www.ufepaca.org enregistré par son ancien président. L’UFE est une Association reconnue d’utilité publique créée en 1927 dont l’objet social est de créer et de maintenir un contact étroit entre les Français de l’étranger et la France et de défendre les intérêts moraux et matériels des Français résidant ou ayant résidé hors de France. Elle est présente dans 100 pays avec 170 Représentations. Ces représentations sont majoritairement à l’étranger, mais il existe quelques représentations en France Métropolitaine, principalement pour les anciens expatriés et en particulier en Région PACA.

 

DÉPÔT FRAUDULEUX DE NOM DE DOMAINE

 

C’est précisément sur l’ajout d’une entité géographique à un nom de domaine incluant une marque déposée, que s’est prononcée la juridiction. L’ancien président de l’Association UFE PACA, avait réservé, à son nom, le nom de domaine www.ufepaca.org auprès d’un registar dans l’Etat d’Arizona aux USA. Il avait également déposé les statuts constitutifs de l’Association UNION DES FRANÇAIS ET EUROPÉENS EXPATRIES sous le signe UFE PACA. Il avait également enregistré un second nom de domaine ufee.eu pour le compte de l’entreprise dont il était le gérant. Enfin, il avait déposé à son nom personnel auprès de l’INPI la marque française verbale UFE PACA.

Avocat en noms de domaine

Avocats expérimentés en noms de domaine

ACTION EN CONTREFAÇON DE MARQUE DE L’UFE

 

Selon acte d’huissier, l’UFE a fait assigner son ancien président devant le TGI en contrefaçon de marque, dépôt frauduleux et transfert à son profit de la marque UFE PACA, radiation des deux noms de domaines ufepaca.org et ufe.eu et concurrence déloyale. Le dépôt frauduleux de la marque UFE PACA a été retenu. Aux termes de l’article 712-6 du code de la propriété intellectuelle, si un enregistrement a été demandé soit en fraude des droits d’un tiers, soit en violation d’une obligation légale, ou conventionnelle, la personne qui estime avoir un droit sur la marque, peut revendiquer sa propriété en justice. A moins que le déposant soit de mauvaise foi, l’action en revendication se prescrit par cinq ans à compter de la publication de la demande d’enregistrement. En déposant, en son nom personnel, dans un contexte conflictuel avec l’Association UFE, en toute connaissance de cause, la marque UFE PACA en vue d’entraver l’activité de cette dernière a fait un dépôt frauduleux de marque.

Le dépôt du nom de domaine ufepaca.org enregistré sous un nom personnel sur un registrar dans l’Etat d’Arizona aux USA occultant le nom du déposant, a été jugé contrefaisant. Au sens de l’article L713-3 du Code de la propriété intellectuelle « Sont interdits, sauf autorisation du propriétaire, s’il peut en résulter un risque de confusion dans l’esprit du public : a) La reproduction, l’usage ou l’apposition d’une marque, ainsi que l’usage d’une marque reproduite, pour des produits ou services similaires à ceux désignés dans l’enregistrement ; b) L’imitation d’une marque et l’usage d’une marque imitée, pour des produits ou services identiques ou similaires à ceux désignés dans l’enregistrement. ». De surcroît, il existait entre les noms de domaine en présence, un très fort risque de confusion(identité et similarité des produits et services).

Avocat en noms de domaine
5 (100%) 12 votes

Présentation de Maxence Abdelli

Maxence Abdelli est ancien Avocat au Barreau de Paris, diplômé de l'Université Panthéon-Assas (Master droit de la communication & Master de droit du Multimédia) et Directeur de la rédaction (Actoba.com, Lexsider.com, Uplex.fr). Nos références clients : Europacorp, Equipe TV, La Banque Postale, Groupe Ouest France, INA, SACD ...

Vous êtes à la recherche des meilleurs Avocats en Conseil ou Contentieux ? Les Avocats Lexsider ont conseillé ou plaidé une affaire similaire à la vôtre et ils l’ont remporté. Choisir son Avocat sur Lexsider.com, quoi de plus prometteur pour remporter votre procès ou sécuriser vos affaires ? Sur Lexsider, toutes les décisions de justice sont vérifiées, prendre attache avec un Avocat référencé sur la plateforme Lexsider, c'est prendre une belle longueur d'avance. Vous êtes Avocat ? Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme Lexsider et gagnez en visibilité professionnelle, votre succès est votre meilleure carte de visite.

Visitez son site internet
Voir tous ses procès remportés

Pas de questions en cours

Partagez cet article

Commenter

Posez votre question
close slider
Civilité :*
E-mail:
Sujet :
Message: