Lexsider.com trouve pour vous l'Avocat qui a déjà remporté une affaire similaire à la vôtre ou qui a traité un dossier de conseil similaire au vôtre. Quoi de plus sécurisant pour votre affaire ?

Partagez cet article

Avocats en droit Procédural / Avocats en Propriété intellectuelle / Constat d'Huissier / Saisie-contrefaçon / Saisie-contrefaçon

Avocat en Saisie-contrefaçon : Me Estelle CHEVALIER

Avocat en Saisie-contrefaçon : les Conditions de la nullité du PV de saisie-contrefaçon

Avocat en Saisie-contrefaçon : Maître Estelle CHEVALIER a plaidé avec succès le volet cette affaire portant les obligations de l’huissier en matière de Saisie-contrefaçon. A peine de nullité et même de dommages-intérêts contre l’huissier, celui-ci doit, avant de procéder à la saisie contrefaçon, donner copie aux détenteurs des objets saisis ou décrits de l’ordonnance et de la requête. Le non-respect de cette formalité par l’huissier est un vice de forme n’entraînant la nullité du procès-verbal de saisie-contrefaçon qu’à la condition qu’un grief soit démontré au sens de l’article 114 du code de procédure civile.

Procédure de saisie-contrefaçon : locaux fermés et consignation par téléphone

Lorsque les locaux où doivent se dérouler les opérations de saisie-contrefaçon sont fermés, et que les huissiers contactent par téléphone le gérant de la société (le saisi), et commencent à consigner ses déclarations, le risque de nullité de la saisie contrefaçon est maximal. L’huissier de justice, agissant en vertu d’une ordonnance autorisant une saisie contrefaçon, ne peut tout en commençant sa mission sur place en consignant les déclarations du gérant recueillies par téléphone, mentionner sur son procès-verbal de saisie que les opérations ont débuté après ces premières diligences et après qu’il ait pu donner copie de l’ordonnance aux détenteurs des objets saisis ou décrits présent sur les lieux.

A cet égard, le seul fait pour l’huissier de justice d’avoir indiqué ses noms qualités et même l’objet de son appel téléphonique ne suffit pas à satisfaire aux exigences des articles R. 5213 et R. 716-3 du code de la propriété intellectuelle alors qu’il n’a pas encore, bien qu’étant sur les lieux, procédé à la notification à une personne habilitée à recevoir l’acte, de l’ordonnance l’autorisant à agir en saisie-contrefaçon. Le procès-verbal dressé était donc entaché d’une irrégularité dès lors que le gérant de la société a effectué des déclarations sans avoir eu connaissance précisément de l’étendue et de la portée de la mission des huissiers de justice.

 

Saisie-contrefaçon : les pressions illégales de l’huissier

 

L’huissier de justice ne peut sans outrepasser sa mission procéder à un interrogatoire des personnes présentes lorsqu’aucune saisie réelle ou saisie descriptive des produits argués de contrefaçon n’a pu être réalisée, faute d’éléments matériels établissant la contrefaçon. Ainsi, alors qu’aucun produit argué de contrefaçon n’avait été découvert sur les lieux, les huissiers de justice ont posé pas moins de huit questions successivement au gérant, transformant ainsi le procès-verbal de saisie-contrefaçon en un véritable interrogatoire destiné, non pas à procéder à la constatation des actes constitutifs de contrefaçon allégués, mais à recueillir des aveux. Ce faisant, les huissiers de justice ont manifestement outrepassé les termes de l’ordonnance de telle sorte que le procès-verbal est entaché d’un vice de fond qui vicie l’acte dans son intégralité au regard de l’irrégularité manifeste de telles pratiques et notamment de la pression qu’elles emportent sur les personnes interrogées et celles qui sont présentes sur les lieux. La nullité du procès-verbal de saisie contrefaçon a été prononcée dans son intégralité.

Quid des pièces à l’appui de la requête de saisie-contrefaçon ?

Précision toujours utile : les dispositions combinées des articles 495 du code de procédure civile, R. 521-3 et R 716-3 du code de la propriété intellectuelle, n’exigent nullement que l’huissier effectue, avant de procéder à la saisie, la remise, en sus de l’ordonnance et de la requête, des pièces qui ont été produites à l’appui de la requête.

Créer une alerte Jurisprudence (par email) sur ce thème, la confidentialité de votre email est garantie

Téléchargez vos Modèles de contrats professionnels sur Uplex. Les mises à jour et l’archivage sécurisé sur le Cloud Contrat MyUplex sont offerts.

Vous êtes Avocat ? Quel que soit votre domaine d’intervention, référencez vos affaires remportées et diffusez vos communiqués de presse corporate sur Lexsider : votre visibilité est garantie et vos futurs clients pourront vous contacter directement.

Avocat en Saisie-contrefaçon : Me Estelle CHEVALIER
5 (100%) 2 votes

Présentation de La Rédaction

La Rédaction Lexsider gère plusieurs sites de contenus juridiques premium dont Actoba.com et Uplex.fr. Nos références clients : Europacorp, Equipe TV, La Banque Postale, Groupe Ouest France, INA, SACD ...

Vous êtes à la recherche des meilleurs Avocats en Conseil ou Contentieux ? Les Avocats Lexsider ont conseillé ou plaidé une affaire similaire à la vôtre et ils l’ont remporté. Choisir son Avocat sur Lexsider.com, quoi de plus prometteur pour remporter votre procès ou sécuriser vos affaires ? Sur Lexsider, toutes les décisions de justice sont vérifiées, prendre attache avec un Avocat référencé sur la plateforme Lexsider, c'est prendre une belle longueur d'avance. Vous êtes Avocat ? Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme Lexsider et gagnez en visibilité professionnelle, votre succès est votre meilleure carte de visite.

Visitez son site internet
Voir tous ses procès remportés

Pas de questions en cours

Partagez cet article

Posez votre question
close slider
Civilité :*
E-mail:
Sujet :
Message: