Lexsider.com trouve pour vous l'Avocat qui a déjà remporté une affaire similaire à la vôtre ou qui a traité un dossier de conseil similaire au vôtre. Quoi de plus sécurisant pour votre affaire ?

Loyauté du salarié

Avocat en Droit du Travail : Me Hervé BOUQUARD

Le salarié qui met en place au sein de son entreprise (centre de tri) un véritable commerce parallèle de revente d’objets en ligne s’expose à un licenciement pour faute grave ...

Avocat en Loyauté du Salarié : Me Thierry DUMOULIN

Avocat en Droit du Travail / Loyauté du Salarié : Maître Thierry DUMOULIN a plaidé avec succès dans cette affaire de manquement du salarié à son obligation de loyauté

Avocat en Comportement Déloyal du Salarié : Me Geneviève SROUSSI

Avocat en Comportement Déloyal du Salarié  : Maître Geneviève SROUSSI a remporté avec succès cette affaire en violation de l'obligation de loyauté du salarié.

Avocat en Droit du Travail : Me Elisabeth GAUTIER HUGON

Dans cette même affaire, un directeur de publicité a contesté sans succès la clause d'exclusivité insérée dans son contrat de travail qui lui faisait interdiction d'exercer une autre activité professionnelle, salariée ou non, sans l’accord exprès et préalable de la part de son employeur ...

Avocat en Faute Grave du Salarié : Me Philippe VOLKRINGER

Jouer aux jeux vidéo sur son lieu de travail expose à un licenciement pour faute grave. Dans cette affaire, un employeur a surpris une page de jeux s'afficher sur l’ordinateur du salarié, de manière spontanée, alors qu'il consultait ses mails ...

Avocat en Loyauté du Salarié : Me François Philippe GARNIER

Le licenciement d’un salarié employé comme directeur web analytics a été confirmé. Ce dernier avait transféré l'ensemble des données sur lesquelles il travaillait sur un nouveau répertoire informatique protégé par mot de passe, qu’il avait nommé « Perso ». Les autres collaborateurs de l’entreprise étaient donc dans l'impossibilité de voir apparaître quelque document que ce soit.

Avocat en Faute Lourde du Salarié : Me Johann BOUDARA

Une salariée a transféré depuis sa boîte électronique professionnelle, sur deux boîtes personnelles, deux fois 94 courriels de nature professionnelle, des documents de nature essentiellement commerciale et stratégique comprenant en particulier les coordonnés de fournisseurs, une base de données produits, des factures et autres documents appartenant à son employeur.