Lexsider.com trouve pour vous l'Avocat qui a déjà remporté une affaire similaire à la vôtre ou qui a traité un dossier de conseil similaire au vôtre. Quoi de plus sécurisant pour votre affaire ?

Partagez cet article

Procés | Procédure

Preuve et courrier electronique

Dans le cadre de pourparlers transactionnels sur les conditions d’un licenciement, l’employeur de M.X. lui a, par courrier électronique, proposé le paiement de certaines sommes à titre d’indemnités de rupture et de dommages-intérêts transactionnels. M.X qui avait accepté, par lettre recommandée l’offre faite, a ensuite saisi la juridiction prud’homale afin d’obtenir d’autres éléments de rémunération. Les demandes de M.X. ont été rejetées.
La Cour de cassation a considéré que c’est par une interprétation souveraine de la commune volonté des parties telle qu’elle résultait de l’analyse de leur correspondance, que la cour d’appel a estimé que l’employeur et son salarié licencié avaient entendu conclure un accord intégral concernant la rupture du contrat de travail de M.X.

Mots clés : courrier électronique,email,validité,preuve,messagerie électronique,courriel,nikkon,transaction

Thème : Preuve et courrier electronique

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Cour de cassation, ch. soc. | Date : 19 octobre 2005 | Pays : France

Preuve et courrier electronique
Point juridique utile ?

Partagez cet article

Commenter

Posez votre question
close slider
Civilité :*
E-mail:
Sujet :
Message: